Développe ton site WordPress en local pour expérimenter

/

Développe ton site en local

Tu souhaites créer ton site sous WordPress ou opérer des changements majeurs ?

Pour ne pas travailler directement sur la version en ligne de ton site, tu vas installer une version virtuelle et locale de WordPress qui te laissera le champ libre pour expérimenter.

Duplicator va réaliser une copie fidèle pour tester les changements avant de les réaliser sur ton site.

Tu n’as pas forcement besoin d’installer une version locale complexe de ton site pour expérimenter. Tu vas découvrir comment disposer d’un WordPress de test en 5 minutes.

Cet article prend environ 4 minutes à lire. Si tu n’as pas le temps, tu peux l’épingler sur Pinterest pour le lire plus tard.

wordpress local

Si tu lances ton site, tu peux également installer une page de lancement et collecter des adresses e-mails pendant que tu travailles en coulisses.

Je débute par une solution ultra rapide si tu veux juste découvrir WordPress, tester une extension ou visualiser un thème.

Dispose de ton site de test WordPress en moins de 5 minutes

Tu te rends sur InstantWP et télécharges la dernière version (environ 280 mo).

télécharger instant wp

Tu extrais le fichier ZIP.

Tu démarres sur Start-InstantWP. Cela prend 1 minute à se mettre en place.

démarrer instant wp

Tu accèdes à l’administration du site sur WordPress Admin.

accès administration WordPress

Les codes sont admin et password.

ouvrir admin

Tu passes en français dans Site Language situé dans le menu Settings > Général puis valides.

passer WordPress en français

Tu disposes d’une installation WordPress où tu peux tout expérimenter. Si tu as besoin de repartir à zéro, tu effaces simplement le dossier et recommences à nouveau.

Petit détail : quand tu quittes le logiciel, il met 30 secondes à se fermer.

Pour tous ceux qui veulent réaliser un travail de fond ou tester les impacts d’un nouveau thème sur leur site, nous allons passer à l’installation d’une version locale pérenne.

Installe une version locale de WordPress

J’utilise WordPress SandBox pour mes tests en local.

Tu fais plusieurs fois Next sans rien modifier puis Create.

wordpress sandbox
création d'un site temporaire

Cela prend environ 1 minute pour créer le site de test.

Tu copies ton code d’accès et tu cliques sur le lien de ton administration. Je te recommande de conserver la page avec les codes ouverte.

accès administration site wordpress temporaire

Tu disposes d’un site WordPress pendant 8 heures. Tu as juste à changer la langue dans Settings.

change langue wordpress

[tweetshare tweet= »Le logiciel gratuit pour installer une version locale de WordPress sans prise de tête #wordpress » username= »pourpasunrond »]

Pour ceux qui veulent une version locale de leur site existant, quelques efforts supplémentaires sont encore à fournir.

bannière newsletter

Effectue une copie locale de ton site

Tu te connectes sur ton site et désactives si besoin les extensions de Sécurité comme Secupress qui délocalisent l’accès à l’administration.

désactiver secupress

Tu installes et actives l’extension Duplicator.

extension Duplicator

Tu sélectionnes Paquets.

menu de duplicator

Tu cliques sur Créer un paquet.

creer paquet

Dans Archives, tu actives les filtres de fichiers et cliques sur Cache pour éviter de le migrer.

filtre

Tu passes à l’étape suivante.

création du paquet

J’ai bloqué sur cette étape. J’ai été grandement aidé par cet article de WP Formation : Migrer son site WordPress facilement avec Duplicator et cette vidéo de WPMarmite : Comment migrer un site WordPress de local en ligne avec Duplicator.

Tu reçois un avertissement quand tes fichiers dépassent 150 mo. Cela n’a pas d’influence pour Duplicator. La vérification des noms n’a eu aucune incidence.

Tu coches Continuer le processus d’assemblage et cliques sur Création.

scan

Les hébergeurs peuvent limiter les exports. Sur O2Switch par exemple c’est 500 mo.

taille paquet

Si c’est ton cas, tu reviens à l’étape précédente et filtre les médias téléchargés (Uploads).

filtre uploads

La taille diminue fortement.

relance la création des paquets

Tu télécharges les deux fichiers.

télécharger le paquet

Tu supprimes Duplicator

supprimer duplicator

et réactives ton extension de sécurité.

activer secupress

Tu trouves le dossier où se situes l’installation de WordPress sur ton ordinateur. Tu supprimes tous les fichiers présents et copies les deux fichiers de Duplicator.

copie fichiers

Tu lances la migration de ton site sur ton navigateur en ajoutant /installer.php à la suite de l’adresse locale de ton site.

lancer installation

Tu coches et passes à l’étape suivante.

notifications installation

Tu sélectionnes Create New Database, indiques successivement :

  • localhost
  • duplicator
  • root

puis testes la base de données.

test de la base de données

Tu passes ensuite à l’étape suivante

base valide

et confirmes les informations.

confirmation

Tu vérifies le titre de ton site de test.

nom site de test

Tu viens de finaliser la migration.

finaliser la migration

Tu te connectes à ton site local désormais avec l’identifiant et le mot de passe de ton site classique.

identifiants classiques

[tweetshare tweet= »Une extension WordPress qui facilite la migration d’un site #wordpress » username= »pourpasunrond »]

Si pour des contraintes de tailles, tu n’as pas pu migrer tes médias, tu peux les récupérer à l’aide de ta dernière sauvegarde.

Attention : tu ne charges que les images (uploads) pas la base de donnée, les thèmes…

Voici comment j’ai procédé avec Updraft Plus.

Tu cliques sur restaurer

updraftplus restaurer

puis sélectionnes Téléversements

téléversements

Pour une raison que j’ignore, j’ai été obligé de passer par le chargement de mon fichier.

télécharger les images

Conclusion

C’est maintenant que débutes le vrai travail sur ton site.

Tu retrouves toutes les fonctionnalités de WordPress avec seulement un très léger ralentissement.

Le travail sur WordPress SandBox reste fluide et agréable.

Duplicator facilite franchement le travail de migration.

Celui que j’utilise le plus au quotidien est sans conteste Poopy qui me convient parfaitement dans la grande majorité des cas.

[tweetshare tweet= »Des outils gratuits pour développer un site WordPress en local ou effectuer des tests. #wordpress » username= »pourpasunrond »]

signature de Jean du site pour pas un rond

D’autres articles qui peuvent t’intéresser :

Retrouve tous les articles pour Créer seul ton site

bannière newsletter
portrait jean

Je partage mes apprentissages et mes expériences depuis 2017 avec + de 100 tutoriels et ressources.

Tu devrais trouver ton bonheur pour créer ta marque, construire ton site puis le faire grandir et développer ton entreprise sur pour pas un rond.

Jean


4 réponses à “Développe ton site WordPress en local pour expérimenter”

  1. Bonjour,
    Je suis sur Ubuntu (Linux).
    instantwp.com ne propose pas de solution pour Linux
    Une idée pour cet OS.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTERReçois les meilleurs conseils pour ton site et pour développer ton activité.

Tu découvres, tous les lundis, les derniers articles et vidéos pour créer ta marque, construire ton site et faire grandir ton entreprise.