Développe ton site WordPress en local pour expérimenter

Cet article prend environ 6 minutes à lire. Si tu n’as pas le temps, tu peux l’épingler sur Pinterest pour le lire plus tard.

Tu souhaites créer ton site sous WordPress ou opérer des changements majeurs ?

Pour ne pas travailler directement sur la version en ligne de ton site, tu vas installer une version virtuelle et locale de WordPress qui te laissera le champ libre pour expérimenter.

image pinterest de l'article Développe ton site WordPress en local pour expérimenter

DesktopServer est un logiciel gratuit et puissant pour créer ton site WordPress en local.

Duplicator va réaliser une copie fidèle pour tester les changements avant de les réaliser sur ton site.

Tu n’as pas forcement besoin d’installer une version locale de ton site pour les petites expérimentations.
Tu vas découvrir comment disposer d’un WordPress de test en 10 secondes.

Je te jure qu’un caca dansant (oui tu as bien lu) va devenir ton meilleur ami.

picto articles intermediaires

Intermédiaire

J’utilisais précédemment Local by Flywheel. J’ai rencontré trop de messages d’erreurs incompréhensibles. J’ai trouvé une solution plus simple et robuste qui ne demande pas l’aide d’un ingénieur. Si cela t’intéresse, tu retrouves les explications en toute fin d’article.

Si tu lances ton site, tu peux également installer une page de lancement et collecter des adresses e-mails pendant que tu travailles en coulisses.

Je débute par une solution ultra rapide si tu veux juste découvrir WordPress, tester une extension ou visualiser un thème. Son interface est perturbante mais le service est absolument génial.

Dispose de ton site WordPress en moins de 10 secondes

Il s’agit de la version de test d’un service payant. Le problème c’est que cette version était tellement performante que les agences risquaient de réaliser leur démonstrations dessus.

Ils ont trouvé une solution originale pour que tu n’es pas envie de le montrer à un client. Il fallait oser.

Tu te connectes sur Poopy.life.

installation de WordPress par Poopy.life

Après moins de 10 secondes, tu accèdes à ton WordPress sur All done! continue to your install.

Tu disposes maintenant de 24 heures pour tester WordPress et ses fonctionnalités.
Tu es officiellement le Jack Bauer de WordPress !

Ce que j’adore c’est que tu peux expérimenter les idées les plus folles. Cela ne prend que 10 secondes pour repartir de zéro.

Pour tous ceux qui veulent réaliser un travail de fond ou tester les impacts d’un nouveau thème sur leur site, nous allons passer à l’installation d’une version locale pérenne.

Le site le plus moche du monde que tu vas adorer pour disposer en 10 secondes d'un site WordPress temporaire pour des tests. #wordpress
bannière pour l'inscription à la newsletter

Installe une version locale de WordPress

Tu télécharges le logiciel sur le site de DesktopServer.

télécharger DesktopServer.

Tu accèdes à la version gratuite sur le lien en gris sous le bouton sans compléter ton adresse e-mail.
Le fichier fait 450 mo.

choix version gratuite

Tu dézippes et lances le programme d’installation.

programme installation de Desktop Server

Tu l’autorises à accéder au statut administrateur.

lance desktopserver

Tu conserves la configuration par défaut avec Apache et MySQL.

installation apache

Tu sélectionnes Création d’un nouveau site de développement.

création d'un nouveau site local

L’installation est assez longue (entre 5 et 20 minutes).

installation finalisée
lien configuration

Tu sélectionnes la langue.

choix langue

Tu complètes le nom du site ainsi que l’identifiant et le mot de passe de l’administration.

mot de passe

Tu nommes ton site et sauvegardes précieusement l’URL et le dossier d’installation.

sauv-local

Tu peux désormais te connecter.

L’aventure se termine ici pour les nouveaux utilisateurs de WordPress.

Désormais, quand tu voudras accéder à ton site, tu lanceras DesktopServer. Tu pourras utiliser ton site via ton navigateur préféré ensuite.

Le logiciel gratuit pour installer une version locale de WordPress sans prise de tête #wordpress

Pour ceux qui veulent une version locale de leur site existant, quelques efforts supplémentaires sont encore à fournir.

bannière newsletter

Effectue une copie locale de ton site

Tu te connectes sur ton site et désactives si besoin les extensions de Sécurité comme Secupress qui délocalisent l’accès à l’administration.

désactiver secupress

Tu installes et actives l’extension Duplicator.

extension Duplicator

Tu sélectionnes Paquets.

menu de duplicator

Tu cliques sur Créer un paquet.

Dans Archives, tu actives les filtres de fichiers et cliques sur Cache pour éviter de le migrer.

Tu passes à l’étape suivante.

création du paquet

J’ai bloqué sur cette étape. J’ai été grandement aidé par cet article de WP Formation : Migrer son site WordPress facilement avec Duplicator et cette vidéo de WPMarmite : Comment migrer un site WordPress de local en ligne avec Duplicator.

Tu reçois un avertissement quand tes fichiers dépassent 150 mo. Cela n’a pas d’influence pour Duplicator. La vérification des noms n’a eu aucune incidence.

Tu coches Continuer le processus d’assemblage et cliques sur Création.

Les hébergeurs peuvent limiter les exports. Sur O2Switch par exemple c’est 500 mo.

taille paquet

Si c’est ton cas, tu reviens à l’étape précédente et filtre les médias téléchargés (Uploads).

filtre uploads

La taille diminue fortement.

relance la création des paquets

Tu télécharges les deux fichiers.

télécharger le paquet

Tu supprimes Duplicator

et réactives ton extension de sécurité.

activer secupress

Tu trouves le dossier où se situes l’installation de WordPress sur ton ordinateur. Tu supprimes tous les fichiers présents et copies les deux fichiers de Duplicator.

Tu lances la migration de ton site sur ton navigateur en ajoutant /installer.php à la suite de l’adresse locale de ton site.

Tu coches et passes à l’étape suivante.

notifications installation

Tu sélectionnes Create New Database, indiques successivement :

  • localhost
  • duplicator
  • root

puis testes la base de données.

test de la base de données

Tu passes ensuite à l’étape suivante

et confirmes les informations.

Tu vérifies le titre de ton site de test.

nom site de test

Tu viens de finaliser la migration.

finaliser la migration

Tu te connectes à ton site local désormais avec l’identifiant et le mot de passe de ton site classique.

identifiants classiques
Une extension WordPress qui facilite la migration d'un site #wordpress

Si pour des contraintes de tailles, tu n’as pas pu migrer tes médias, tu peux les récupérer à l’aide de ta dernière sauvegarde.

Attention : tu ne charges que les images (uploads) pas la base de donnée, les thèmes…

Voici comment j’ai procédé avec Updraft Plus.

Tu cliques sur restaurer

updraftplus restaurer

puis sélectionnes Téléversements

téléversements

Pour une raison que j’ignore, j’ai été obligé de passer par le chargement de mon fichier.

télécharger les images

Conclusion

C’est maintenant que débutes le vrai travail sur ton site.

Tu retrouves toutes les fonctionnalités de WordPress avec seulement un très léger ralentissement.

Le travail sur DesktopServer reste fluide et agréable.

Duplicator facilite franchement le travail de migration.

Celui que j’utilise le plus au quotidien est sans conteste Poopy qui me convient parfaitement dans la grande majorité des cas.

Des outils gratuits pour développer un site WordPress en local ou effectuer des tests. #wordpress

D’autres articles qui peuvent t’intéresser :

Retrouve tous les articles pour Créer seul ton site

bannière newsletter

Installe Local by Flywheel

  • Se rendre sur le site de Flywheel
  • Bouton Download
télécharger local by flywheel
  • Choisir Windows ou Mac
  • Compléter le formulaire
    • Prénom
    • Nom
    • E-mail
    • Entreprise
    • Tél
    • Nombre de sites gérés
  • Bouton Get it now
formulaire d'inscription

Cliquer sur Click here, si, comme moi, le téléchargement ne démarre pas automatiquement.

forcer le téléchargement

Note : Le fichier fait 504 Mo.

  • Cliquer sur l’icône
    L’installation prend 3 minutes environ.

L’interface s’ouvre.

  • Tu as un pop up qui s’ouvre. Cliquer sur Turn on error reporting si tu souhaites aider à améliorer le logiciel sinon Non
reporting
  • Bouton Let’s go
démarrage de l'installation

Flywheel installe WordPress. Autoriser le programme à s’exécuter.
Cette nouvelle phase prend entre 3 et 20 minutes.

Je ne te le souhaite pas, mais j’ai eu le message d’erreur suivant.

erreur d'installation

Si ce n’est pas ton cas, passe au chapitre suivant (veinard).

Il faut opérer une intervention dans le bios de ton ordinateur si cela se présente. Je ne pouvais pas réaliser de captures d’écrans pendant cette phase. Je te renvoie sur cet article qui m’a bien aidé. Chaque ordinateur possède une présentation différente mais le principe est identique.

  • Maintenir la touche MAJ appuyée tout en arrêtant l’ordinateur
  • Maintenir la touche F2 appuyée tout en démarrant l’ordinateur
  • Appuyer sur F1 (ou la touche demandée) si tu n’as pas directement l’interface

Config > CPU > Intel Virtualize Technologie

  • Touche Entrée pour le passer à Enable
  • Echap pour sortir
  • Reprendre l’installation

Crée ton site WordPress en local

  • Bouton Create a new site
Créer un nouveau site en local
  • Compléter le nom du site
  • Bouton Continue
nom du site
  • Bouton Continue
environnement
  • Compléter :
    • Nom d’utilisateur
    • Mot de passe
    • E-mail
  • Bouton Add site
Installation compte et mot de passe

Nouvelle phase d’installation de 5 minutes.

  • Cliquer sur View Site pour vérifier que l’installation s’est bien déroulée.
    Le site s’ouvre dans le navigateur.

Tu accèdes à l’interface de WordPress en cliquant sur Admin ou en inscrivant /wp-admin après l’adresse de ton site.

acces au site et à l'administration

Passer WordPress en français :

Settings > General

  • Modifier la langue dans Language settings
  • Bouton Save Changes
changer la langue de wordpress

Tu disposes désormais d’un environnement WordPress classique pour tester ton site. Tu retrouves tout ce qu’il faut savoir dans Construire ton site.

Les fois suivantes

  • Cliquer sur le rond à gauche de Test
lancer site

Une fois que le site est activé, il passe en vert.

site activé
Résumé
Wordpress : travaille en local / copie ton site pour expérimenter [Tutoriel]
Article
Wordpress : travaille en local / copie ton site pour expérimenter [Tutoriel]
Description
Découvre le tutoriel pas à pas pour installer une version locale de Wordpress et copier ton site. Bonus : un Wordpress disponible en 10 sec.
Auteur
Publié par
pour pas un rond
Logo

Cet article a 2 commentaires

  1. Une fois de plus un article super intéressant, bien expliqué, enrichi de copies d’écran bien utiles.
    Merci 🙏

Laisser un commentaire

Fermer le menu
in dapibus mi, non porta. et, risus