Interview de Maurgane – Et si je prospectais ?
  • Post author:

Je te propose de rencontrer Maurgane qui accompagne les entrepreneurs dans leur prospection avec son site judicieusement intitulé “Et si je prospectais ?”.

Elle livre de précieux conseils pour démarrer ou améliorer ta démarche commerciale.

Tu verras également pourquoi elle a choisi de ne pas dévoiler son visage sur internet.

Découvre le parcours de Maurgane, ses conseils, son entreprise, son activité, ses convictions et ses clients.

La vidéo de l’intégralité de notre entretien.

vidéo interview Maurgane du site Et si je prospectais ?

Cet article prend environ 10 minutes à lire. Si tu n’as pas le temps, tu peux l’épingler sur Pinterest pour le lire plus tard.

Rencontre Maurgane du site Et si je prospectais ?
Maurgane accompagne les entrepreneurs dans leur prospection

Maurgane, quelle est ton activité ?

activité Maurgane Et si je prospectais

Le nom de mon site “Et si je prospectais ?” reflète bien mon activité centrée autour de la prospection au sens large. J’aide les freelances et entrepreneurs à mieux prospecter par téléphone, par e-mail ou sur les réseaux sociaux. Ils sont plus sereins à l’idée d’aller démarcher les clients qui ont besoin d’eux.

Les entrepreneurs et les indépendants qui travaillent avec moi savent communiquer efficacement avec leurs clients potentiels et répondre aux objections les plus courantes. Ils connaissent leur unicité et communiquent clairement les bénéfices de leurs produits et services.

Les personnes que j’accompagne gagnent confiance en eux et en leur talent. Ils acquièrent ainsi plus de clients à aider et bénéficient de nouvelles opportunités.

Quels services proposes-tu ?

services proposes-tu ?

J’ai commencé par l’écriture d’un e-book que j’ai complété avec des fiches pratiques. C’est une méthode de A à Z pour mettre en place une prospection par téléphone.

Ensuite, je suis partie sur l’idée de proposer une session d’accompagnement en tête à tête sur Skype. Je m’adapte aux besoins de la personne : travailler sur ses fausses croyances, l’objection la plus courante…

Quelles sont les qualités d’un bon coach en entretien commercial ?

qualités d'un bon coach en entretien commercial

Je pense que ce sont plus mes compétences humaines comme mon écoute et mon adaptabilité qui font la différence. Je m’adapte à la personne en face de moi. J’essaie de voir ce qui coince : est-ce le mental ?, les fausses croyances ?, le stress ?.

C’est stressant de démarcher un client, de devoir lui parler pour la première fois et de se vendre en communiquant clairement la valeur apportée.

Je me vois plus comme quelqu’un qui accompagne. Je me base sur mes 9 ans d’expérience en entreprise. J’ai réalisé différents types de prospection pendant lesquelles j’ai eu des résultats plutôt intéressants.

Qu’est ce qui te plaît le plus dans ton activité ?

plaît le plus dans ton activité

Aider les gens. Très sincèrement, j’adore transmettre ce que je sais faire.

Je sais que la plupart des personnes ont peur de la prospection : peur du rejet, de déranger les gens ou manque de confiance en eux ou en leur produit….
Je suis la plus heureuse si je peux débloquer quelqu’un là-dessus.

Quelle est la réalisation dont tu es la plus fière ?

réalisation la plus fière

Mon activité est encore récente mais je pense que c’est le message de la dernière personne qui a acheté un produit chez moi. Elle m’a fait un retour et m’a dit “Je me rends compte que je ne connais pas mon identité et qu’en fait je n’ai pas préparé ça.”. Maintenant, elle a un nouveau projet qu’elle va bientôt mettre en place. Nous allons travailler ensemble pourson démarrage.
Et donc moi, ça me rend super heureuse.

Quelles difficultés as-tu rencontré ?

difficultés rencontrées

C’est plus le côté gestion, réseaux sociaux et communication efficace par écrit. Je suis meilleure à l’oral.

Les réseaux sociaux étaient un défi pour moi. Mais bon, j’aime bien les challenges.
Personnellement, je n’ai pas de réseau social. Je n’avais plus Instagram depuis cinq ans.
Du coup, j’ai dû vraiment redécouvrir tout ce côté-là.

Je m’améliore petit à petit et j’apprends beaucoup. Cela va de mieux en mieux.

Comment penses-tu que ton activité va évoluer dans les prochaines années ?

activité va évoluer

J’en ai aucune idée. Je ne suis pas du tout quelqu’un qui me met des objectifs, qui planifie…
Je fais plutôt avec le marché, avec la demande et avec les gens. Je verrais à la fin de l’année où j’en suis. J’offre et je regarde s’il y a de la demande :
Combien de personnes j’arrive à toucher ?
Combien de personnes j’arrive à aider ?
Est ce viable ou pas sur le long terme ?


Je suis en découverte de ma propre activité mais je sais ce que j’ai à offrir. Je sais ce que je peux transmettre. Ensuite, on verra. J’essaie de voir le maximum de personnes à qui cela parle et qui ont envie de se faire accompagner par mes produits ou services.

J’ai aussi d’autres projets sur le côté. Je suis ouverte à toutes les opportunités.

Quel a été ton parcours avant de créer ton entreprise ?

ton parcours

Si l’on m’avait dit que j’allais créer un site et rédiger du contenu sur la prospection, je ne l’aurais jamais cru. Très honnêtement, ce n’était pas quelque chose que j’aurais imaginé faire un jour.

J’avais décidé de trouver un boulot pour faire un peu d’argent pendant mes études de droit. J’ai regardé les secteurs qui m’intéressaient et qui me permettaient d’apprendre.

J’ai trouvé une agence en courtage immobilier. J’ai commencé tout en bas de l’échelle comme prospectrice. J’étais hyper contente parce que ce n’était pas facile d’avoir ce poste. Je sortais de nulle part, sans expérience, mais ils m’ont quand même donné ma chance.

Je prospectais des propriétaires. Je prenais des rendez-vous pour les commerciaux qui allaient signer un mandat de vente. J’étais quand même motivée par un tout petit pourcentage sur la commission d’agence des biens rentrés grâce à ma prospection.

Je me débrouillais de mieux en mieux. Et là, je me suis dit : Allez, je vais aller sur les plus gros budgets. Je m’étais un peu autorisée à prospecter de plus gros propriétaires au-delà des petites maisons ou appartements que je faisais.

Et un jour, je rentre un terrain à 1,4 million € et j’arrive à convaincre le propriétaire. Il me donne l’accord tout de suite par téléphone. Donc, en fait, il n’y avait même pas besoin d’envoyer un commercial sur place.

Dans mes collègues commerciaux, personne ne veut s’en occuper et je me rends compte qu’ils sont accrochés au résidentiel existant. Un terrain avec un permis de bâtir est un type de bien un peu plus spécial qui ne parle pas à tout le monde.

Donc, du coup, je demande à mes patrons de l’époque si je peux m’occuper de ce dossier. Ils m’ont dit oui. Trois mois plus tard, j’ai vendu ce terrain un million.
Et là, mes patrons m’ont dit “Maurgane, il faut que tu viennes travailler chez nous.

Je ne me voyais pas dire non. Je voyais les possibilités dans l’immobilier.
J’ai arrêté mes études et j’ai commencé comme commerciale tout de suite.

C’était un secteur que j’aimais bien. Je voyais que j’étais plutôt compétente mais à un moment la machine ne fonctionne pas qu’avec les chiffres. J’ai aussi mon côté humain et multi-potentiel.

Du coup, j’ai travaillé pour une ONG mondialement connue pour rechercher des donateurs privés. Je trouvais ça intéressant d’utiliser mes compétences pour une organisation avec de bonnes valeurs alignées sur mes valeurs profondes.

Après une campagne, le directeur est venu chez moi. Il m’a dit : Tes résultats sont impressionnants comment fais-tu ? Et c’est là que je me suis dit que peu importe le secteur où je travaille, ma prospection fonctionne.

Après d’autres emplois, j’ai décidé arrêter de travailler pour des entreprises ou des organismes. Il y a quelques mois j’ai crééma propre activité. J’ai étudié cette compétence que j’ai et l’ai mise d’abord sur papier. C’est assez compliqué de décortiquer ce que je faisais de manière naturelle.

Quel a été le déclic pour te lancer ?

L’humain passe avant le profit. C’est quelque chose qui, pour moi, est important.
Mais, j’ai aussi le côté où j’arrive à voir les opportunités d’un point de vue business. J’ai toujours aimé l’entrepreneuriat.

En fait, je me suis rendu compte qu’il est possible de mixer les deux.

Qui sont tes clients ?

clients

Je pourrais retravailler pour de gros groupes mais le but est de basculer sur des personnes privées.

Aujourd’hui, je vise plutôt les entrepreneurs et les indépendants seuls dans leur activité. Je me rends compte qu’il y a pas mal de freelances créatifs qui accrochent avec mon contenu.

As-tu mis en place un process pour accompagner un nouveau client ?

process nouveau client

Non. Je pars du principe que je m’adapte complètement à la personne en face de moi. Je ne vais pas travailler de la même manière avec une personne qui vient de démarrer et celle qui a une entreprise depuis 3 ans. La prospection ne sera pas identique. L’humain est important.

  • Que veut dire avoir plus de clients pour la personne en face de moi ?
  • Est-ce le côté purement financier avec plus de chiffre d’affaires à la fin du mois ?
  • Avoir plus de clients ?
  • Donner un sens plus profond à sa vie ?
  • Se sentir plus légitime ?
  • Prouver à sa famille qu’elle est capable de réussir en freelance ?

Je cherche vraiment à comprendre qui j’ai en face de moi. Nous sommes tous uniques et égaux mais à notre façon.

Pourquoi ne souhaites-tu pas apparaître sur internet ?

souhaite pas apparaître sur internet

C’est un choix que j’ai fait au départ. Je pensais communiquer uniquement en podcast. Seule ma voix aurait été dévoilée. Mon expérience personnelle est centrée sur la prospection par téléphone. Du coup, je suis très à l’aise avec tout ce qui est audio.

Mon idée de podcast s’est transformée en site Internet. J’ai compris que c’était intéressant d’avoir un site et de publier des articles chaque mois. Je propose également des cadeaux à télécharger gratuitement que je diffuse sur les réseaux sociaux.

J’ai conservé mon idée de départ qui était de ne pas forcément me montrer. C’est important pour moi que les gens soient attirés par mon contenu avant d’autres critères. J’aime bien également le côté un peu surprise quand les gens font une session exclusive avec moi.

Peut-être qu’un jour, cela changera mais pour l’instant, ce style de communication me correspond.

Quelles sont les 3 actions à réaliser par un entrepreneur qui recherche des clients ?

3 actions rechercher des clients

Définir les bénéfices de ses produits ou services

La première chose à faire est de répertorier les avantages de son service. Cela me paraît essentiel mais la plupart des gens ne le font pas.

Quand je demande : Pourquoi devrais-je signer avec toi ?
La majorité des gens ne savent pas quoi répondre. Ce n’est pas normal. Si j’offre quelque chose, il faut communiquer sa valeur pour que l’interlocuteur ait envie d’en savoir plus.

Préciser son unicité

  • En quoi suis-je particulier ?
  • Qu’ai-je de spécial ?
  • Comment faire la différence et se démarquer ?

Par exemple : Je m’appelle Marie. Je suis webdesigneuse et 30 ans.

  • Qu’est ce qui fait qu’un client potentiel aurait envie de travailler avec moi aujourd’hui ?
  • Que va faire la personne quand elle lira mon e-mail ? Quand elle m’aura au téléphone ?

Nous travaillons à la fois sur le côté produits mais aussi en tant que personne.

Connaître ses clients

Connaître précisément à qui je m’adresse est essentiel.

La connaissance de ses produits ou services et son unicité sont, je pense, les fondations pour bien cibler ses clients.

Tu sais exactement ce que tu veux offrir à la personne et à qui tu t’adresses.

Quelle est la leçon la plus importante que l’on t’ait transmise ?

leçon la plus importante

J’ai raconté cette anecdote qui m’a marqué dans ma newsletter.

Nous faisions de la prospection avec ma directrice d’agence dans un quartier qui nous intéressait énormément. En partant d’un nom sur une boite aux lettres, j’ai commencé à rechercher de qui il s’agissait.

En remontant : prospection par e-mail, par téléphone, barrière de la secrétaire, de nouveau par e-mail… je me suis rendue compte que c’était un entrepreneur localisé à Bruxelles qui fait partie des 500 plus grandes fortunes de France. J’ai réussi à avoir son e-mail privé et à lui proposer des dossiers.

Le fondateur principal d’une entreprise qui fait des milliards par an a peut-être déjà tout ce qu’il lui faut. En fait, il faut aussi se rendre compte que de gros prospects ont aussi besoin, des fois, que nous leur apportions quelque chose.

J’essaie de transmettre cette notion aux freelances et entrepreneurs. Quand nous avons un bon produit et service, il ne faut pas se limiter. Nous ne savons jamais sur qui nous pouvons tomber.

Cet entrepreneur est arrivé dans une voiture des plus banales. Je n’aurais jamais imaginé qu’il conduise une voiture aussi simple. J’ai vraiment compris qu’il ne faut pas juger les gens sur leur apparence et sur ce qu’ils nous montrent. Cela ne veut rien dire sur qui ils sont et surtout ce qu’ils sont capables de faire.

Finalement, sa voiture représente sa personnalité. Nous ne savons jamais si les personnes
sont tout simplement humbles et passent incognito. Nous ne savons jamais sur qui nous pouvons tomber dans notre prospection.

As-tu des ressources à conseiller ?

ressources

Victor Cabrera, un entrepreneur dans le secteur de la prospection au sens large, est bon dans son secteur.

Où peut-on te trouver ?

Où peut-on te trouver

Maurgane propose deux PDF gratuits sur son site :

Conclusion

Ce fût un plaisir de m’entretenir avec Maurgane.

Je suis persuadé que tu as trouvé de nombreuses pistes pour améliorer ta prospection.

Maurgane accompagne les entrepreneurs dans leur prospection. Découvre son activité. Cliquez pour tweeter

Retrouve l’intégralité de l’interview

vidéo interview Maurgane du site Et si je prospectais ?
signature de Jean du site pour pas un rond

Les autres interviews

Retrouve tous les articles Coulisses depuis le lancement

bannière pour l'inscription à la newsletter
portrait jean lochet fondateur pourpasunrond.fr  1

Jean

Fondateur, auteur et homme à tout faire

J’ai créé pour pas un rond pour que tu puisses réaliser seul ton site et le faire grandir avec des tutoriels pas à pas.

Laisser un commentaire