Dois-tu investir dans le référencement naturel pour ta petite entreprise ?

L Le SEO est l’opportunité rêvée d’établir le contact avec tes futurs clients.

Toutes les grandes entreprises gagnent à travailler activement leur référencement naturel.

Cependant, la réponse est plus nuancée pour les indépendants, les TPE et les PME. Voyons ensemble si tu dois privilégier cette solution à court terme pour développer ta société.

Cet article prend environ 13 minutes à lire. Si tu n’as pas le temps, tu l’épingles sur Pinterest pour le lire plus tard.

Dois-tu investir dans le référencement naturel pour ta petite entreprise ?
Dois-tu utiliser le SEO pour ta petite boite ?
picto articles débutants
Débutant

Le SEO est ultra-simple dans son principe : Les moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo, Qwant, DuckDuckGo, Ecosia…) souhaitent apporter la meilleure solution à la requête d’un internaute. En théorie, si ta réponse est la plus appropriée, elle apparaîtra en haut des propositions.

Tout ce que tu réalises dans ce sens ne peut pas nuire à ton référencement mais, comme nous allons le voir, la mise en pratique est un peu plus subtile.

Il n’existe pas un mais des SEO

Il n'existe pas un mais des SEO

Google différencie le traitement des requêtes en fonction du type d’information.

Recherche locale

Recherche locale

Si tu recherches boulangerie, pharmacie, cordonnerie…, tu vois que l’apparence des résultats est spécifique.

Google interprète cette requête (mot-clé) comme la recherche d’un point de vente physique et affiche directement une carte avec les options à proximité.

recherche locale boulangerie

C’est Google My Business qui assure cette fonctionnalité. Tu mises en priorité sur cette option si tu souhaites promouvoir un lieu de vente sans vente à distance ou un service localisé. Cela demande beaucoup moins de travail et sera bien plus efficace.

Ton site servira de support et peut être centré sur tes produits et tes services car c’est Google My Business qui réalisera la liaison. Dans ce cas, l’intérêt d’apparaître dans les requêtes classiques est une question de volume.

Un rapide calcul : Tu souhaites trouver 5 nouveaux clients par mois avec ton site et que tu convertis 2 % de ton trafic (2 acheteurs toutes les 100 visites). Combien te faudra-t-il de visiteurs français mensuels sur tes pages de vente pour atteindre ton objectif en fonction de la zone que tu couvres ?

  • France : 250 visiteurs
  • Île-de-France : 1 400 visiteurs (82 % sont hors cible)
  • Lyon et proximité : 7 300 visiteurs (96,5 % ne sont pas concernés)
  • Les Sables-d’Olonne : 335 000 visiteurs (99,9 % non pertinents)

Je t’épargne les plus petites localités car tu as compris la logique. Si ta zone n’est pas très peuplée, te concentrer sur la recherche locale est ton option la plus intéressante.

Actualité

Actualité

Les actualités sont traitées à part comme ici pour les élections.

Résultats recherche actualité

Je te recommande fortement d’éviter cette option comme la peste pour ton entreprise si tu souhaites acquérir durablement du trafic sur ton site. Couvrir l’actualité de ton secteur en profondeur demande des ressources conséquentes pour une durée de vie très faible.

Tu te retrouves en concurrence frontale avec les médias traditionnels (journaux, chaînes de TV…) qui seront très complexes à déloger. De plus, la publication suit un process spécifique géré par Google Actualités.

Dans ton cas, il sera plus approprié de publier ce type d’informations courtes sur les réseaux sociaux.

E-Commerce

E-Commerce

Les recherches de produits aboutissent sur des propositions directes dans le moteur.

recherche e-commerce

L’optimisation industrielle de fiches produits est une spécialité en SEO que je ne maîtrise pas. Si tu es e-commerçant, tu as tout à gagner à te tourner vers des ressources dédiées.

Tu peux compléter cette stratégie par de la création de contenus pour la recherche classique dans un second temps. Tu touches ainsi les internautes en amont de l’acte d’achat avec des articles qui dirigent naturellement vers tes produits.

Recherche classique

Recherche classique

En général, le terme SEO fait implicitement référence à cette catégorie. Tu retrouves les recherches sur des thématiques intemporelles.

recherche classique

Les actions à mener pour favoriser son contenu dans les résultats est un vaste sujet avec des spécialisations :

  • Acquisition de liens externes
  • SEO technique
  • Optimisation du contenu

Les conseils que tu liras seront influencés par un prisme en fonction du domaine de prédilection de l’auteur. J’évoque principalement la stratégie de contenus et l’amélioration du référencement naturel des articles cependant cela ne signifie en aucun cas que les liens n’ont pas d’importance.

De plus, certaines pratiques recommandées peuvent être légales mais enfreindre ouvertement les conditions de Google (grey hat). Si tu n’es pas capable de rattraper une pénalité qui te bannit des résultats mieux vaut s’abstenir.

Les autres moteurs de recherche

Les autres moteurs de recherche

Google n’est pas le seul endroit où tu bénéficies des recherches des internautes.

Dès que tu saisis une recherche, tu retrouves une optimisation spécifique :

  • YouTube pour les vidéos
  • Pinterest pour les ressources visuelles
  • Amazon pour les achats…

Si tes clients potentiels passent leur temps sur YouTube mieux vaut miser en premier sur ce canal et apprendre à optimiser tes vidéos.

S’inspirer de ce que font les autres sites (ou suivre les conseils qui leur sont destinés) sans comprendre le contexte t’entraîne dans la mauvaise direction.

N’applique pas le mauvais modèle

N'applique pas le mauvais modèle

Si tu souhaites générer du trafic, il est tentant d’imiter des sites à succès pour optimiser ton positionnement et d’utiliser leurs recettes. De nombreux conseils sont pertinents dans un contexte spécifique mais ils ne seront pas forcément vertueux dans ta situation.

La vente de publicité

La vente de publicité

Les sites d’actualité (ou pour tuer le temps) monétisent leur trafic par la vente d’espaces publicitaires. Le contenu est un prétexte pour générer le maximum de pages vues sans correspondre à des recherches pérennes. Ils fonctionnent souvent via les réseaux sociaux et les publicités à bas coût.

Ce modèle n’est pas pour toi si tu souhaites promouvoir tes produits ou tes services.

L’affiliation

L'affiliation

Ces sites ne commercialisent pas leurs propres produits ou services mais touchent une commission comme apporteurs d’affaires. Le programme le plus répandu est celui d’Amazon.

Tu retrouves de manière classique des revues en détail de gammes de produits et des comparatifs. Peu importe celui que choisis l’internaute, le site est rémunéré par une commission.

Tu peux t’inspirer des meilleurs dans la profondeur de la présentation des produits. Ils réalisent un travail remarquable sur le niveau de détail dans les tests et la qualité des argumentations.

Met en avant tes services et tes produits

Met en avant tes services et tes produits

Ce n’est pas dans ton intérêt de copier ce que réalisent les grandes entreprises. Si tu joues sur leur terrain de la communication grand public, lisse et institutionnelle, tu ne peux que perdre.

Met en avant tes atouts : l’audace, une opinion tranchée, la proximité, le travail sur-mesure, la réactivité, l’innovation, l’originalité, tes convictions… Le but est de te connecter avec ton audience et d’écarter pour votre bien mutuel les clients qui ne te correspondent pas.

Un blog prend toute son importance dans ce cas. Tu traites des sujets qui intéressent tes clients et futurs clients avec un point de vue unique :

  • Tu démontres concrètement ton expertise.
  • Tu mets en avant ton unicité.
  • Tu apportes des réponses à leurs questions.
  • Tu les accompagnes dans l’obtention de résultats.

Certaines hypothèses sont rarement évoquées car les auteurs supposent que les prérequis sont validés. Tu verras que c’est loin d’être le cas quand tu débutes.

Les non-dits qui te conduisent dans une impasse

Les non-dits SEO qui te conduisent dans une impasse

J’attire ton attention sur ces 5 points que tu n’as peut-être pas envisagés.

Les internautes cherchent-ils ton sujet ?

Les internautes cherchent-ils ton sujet ?

Le succès en SEO intervient uniquement si les internautes s’intéressent à ton sujet, effectuent des recherches dans un moteur et attendent une réponse sous forme d’article.

Tu penses que j’enfonce des portes ouvertes ? Je rencontre pourtant régulièrement ces deux cas de figure.

Ton produit ou ton service est une innovation

Tant que tu n’as pas évangélisé sur ta solution, produire du contenu sur ton cœur de métier n’apportera pas de résultats en référencement naturel. C’est une bonne pratique pour marquer ton antériorité et communiquer mais tu n’obtiens pas de trafic.

Tu dois te raccrocher à des questions existantes ou à des problèmes déjà formulés pour faire le pont vers ta solution. Les médias traditionnels, les réseaux sociaux, la publicité… seront une bonne option pour diriger l’attention vers toi et amorcer le trafic.

Les visiteurs attendent un format spécifique

Quand je tape “changer une roue”, je veux littéralement voir comment procéder. Une vidéo sera appropriée dans la grande majorité des cas.

Intégrer la vidéo dans un article est une excellente idée mais YouTube sera la meilleure option dans ce cas car c’est à cet endroit que tes clients iront spontanément. De plus, les vidéos YouTube arrivent en haut des résultats de recherche de Google.

vidéos YouTube dans les résultats de recherche

Tes attentes sont-elles réalistes ?

Tes attentes en référencement naturel sont-elles réalistes ?

Le référencement naturel sans artifice fonctionne à moyen terme. Je réalise plus de vues aujourd’hui en 1 mois que sur la première année et demie du site.

progression des utilisateurs d'un site dans le temps

Tu n’observes quasiment aucun résultat pendant les 9 premiers mois d’un site. La régularité des publications entraîne un effet boule de neige quand tes premiers articles commencent à atteindre la première page sur certaines requêtes.

De plus, tu ne peux pas considérer le travail réalisé une fois pour toutes. Tes publications possèdent une durée de vie plus ou moins longue (souvent de plusieurs années). Tu retravailles tes anciens articles quand ils commencent à décliner :

  • Actualiser pour prendre en compte les évolutions
  • Compléter pour saisir de nouvelles opportunités
  • Améliorer pour répondre à de nouveaux standards de qualité (internes et imposés par les concurrents)
  • Optimiser pour remonter dans les premières positions…

Je te rassure Rome ne s’est pas faite en un jour. Le plus efficace pour s’améliorer est de pratiquer.

Tous les secteurs et les thématiques ne sont pas égaux

Tous les secteurs et les thématiques ne sont pas égaux

La première page de Google présente 10 emplacements maximum. Les visiteurs qui arrivent au bas de cette page ne sont déjà pas légion (30 % cliquent sur le premier résultat).

Tu n’as quasiment aucune chance de percer sur une requête si les premiers contenus référencés sont premium et publiés par des sites incontournables.

Ce n’est pas désespéré. Les plus gros sites négligent les requêtes avec peu de volume ou sans monétisation directe. Tu n’auras pas d’afflux massif de trafic mais les petits ruisseaux font les grandes rivières. Ton autorité s’accroît doucement et tu accèdes progressivement à des mots-clés plus compétitifs.

Deux secteurs subissent un traitement plus restrictif de la part de Google.

Ton secteur est sensible

Les sites qui concernent la santé et la gestion de l’argent sont traités différemment. Au vu de l’impact sur les internautes, une autorité avérée est estimée indispensable par Google.

Dans ces domaines, les sites récents ne bénéficient d’aucune mise en avant sans appui de sites référents : ordres professionnels, annuaires sélectifs de conférenciers, publications scientifiques…

Tu as déjà lu que tu dois publier des articles de qualité. Je suis certain que cela n’a levé aucune de tes interrogations pour rédiger tes contenus.

Le mythe de la qualité en SEO

Le mythe de la qualité en SEO

La réalité est simple : tu dois faire mieux que les articles présents aux premières places pour remonter. Cette affirmation est tempérée par l’age de ton site, l’obtention d’un volume et d’une qualité de liens externes similaires.

Tu obtiendras ainsi des résultats beaucoup plus rapides dans un domaine où tes concurrents publient uniquement du contenu strictement commercial vite fait, mal fait.

Si tu joues dans la cour des grands avec des concurrents qui disposent d’équipes dédiées de créateurs de contenus et de professionnels du SEO, tu devras faire beaucoup mieux qu’eux car tu es handicapé par ton manque de réputation et de notoriété.

Il faut nuancer ce point car tu ne rédiges pas pour Google mais pour tes lecteurs. Ton contenu doit mettre en avant ton expertise si tu souhaites bénéficier de retours positifs. La qualité de ton contenu doit refléter celle de tes services et influencer positivement ta réputation sans considération pour le référencement naturel.

La qualité est très subjective en fonction de la cible et de sa maturité. Cela concerne aussi bien le fond que la forme (visuels, expérience utilisateur, lisibilité…). Dans un premier temps, je te suggère d’apporter la réponse la plus précise possible aux questions de tes clients en ne laissant aucune zone d’ombre.

Certaines questions ne demandent pas des tonnes d’explications pour être utiles mais dans ce cas Google affiche les réponses directement dans les résultats et tu ne récoltes pas les fruits de ton travail.

extrait d'article dans SERP

Crée du contenu de qualité et ils viendront. Ouais…

En théorie, tu te concentres sur la création du meilleur contenu original possible pour ton lecteur et le boulot est fait.

Le problème c’est que tu risques d’attendre un moment pour obtenir tes premiers résultats et d’abandonner avant. Cela sera beaucoup plus facile si ton site fonctionne dans un écosystème : réseaux sociaux, newsletter, partenaires, communication, relations presse…

Cela ne veut pas dire que tu dois tout mener de front mais je t’encourage à utiliser un canal de diffusion direct pour tes articles pour bénéficier plus rapidement de retombées positives. De plus, tu communiques ainsi des signaux positifs pour Google.

Google ne te donnera rien

Google n’est pas une entreprise philanthropique. Son algorithme favorise les sites qui ont déjà apporté des preuves de la qualité de leurs contenus. Il joue la carte de la prudence et prend son temps pour référencer les nouveaux sites.

Gérer la recherche ne lui rapporte aucun bénéfice direct. Il minimise son investissement en dépensant peu de ressources sur les nouveaux sites. Nous ne pouvons pas lui donner tord car la majorité des blogs ne vont pas au-delà de trois publications.

Et la quantité ?

La quantité joue contre toi en dessous d’un certain seuil.

Tu mutualises les bénéfices des liens externes (backlinks) obtenus grâce aux liens internes entre tes contenus qui traite d’un même sujet (maillage interne). De plus, Google comprend mieux la thématique générale d’une rubrique avec 10 articles qu’avec deux.

Tes visiteurs pourront approfondir le sujet en fonction de leurs intérêts et de leurs questions en naviguant entre tes articles. La répétition des visites sur ton site augmente le niveau de confiance. Tes visiteurs seront plus enclins à faire appel à tes services.

Le référencement naturel est un amplificateur

Le référencement naturel est un amplificateur

De nombreux facteurs jouent pour que Google valorise tes contenus. Il cherche en effet à évaluer l’expertise, l’autorité et la fiabilité d’une source. Toutes les actions que tu mènes pour promouvoir tes contenus seront récompensées par une meilleure visibilité dans les résultats.

Les efforts sur la qualité de ton site et de son contenu entraîneront une spirale vertueuse si et seulement si ton produit ou ton service apporte une réelle valeur ajoutée pour tes clients.

Tes publications seront commentées et partagées mais surtout chaque client acquis te recommandera. Le bouche-à-oreille n’a pas perdu de sa puissance de conviction à l’ère du digital.

Nous allons parler des bénéfices du trafic en fonction de la nature de ton service ou tes produits.

Dans quelles situations le SEO classique est-il efficace ?

Dans quelles situations le SEO classique est-il efficace ?

Ton produit ou ton service est unique

Ton produit ou ton service est unique

Tes clients ne sont pas spécialement en recherche d’informations quand ton produit est une commodité. Si tu commercialises exactement la même chose que tes concurrents, le choix se réalise sur le tarif.

Dans ce cas, les articles que tu publieras ou tes pages de vente ne seront pas lus. De plus, si tu arrives à convaincre un visiteur de l’intérêt d’utiliser ton service ou ton produit, tu as de fortes chances qu’il passe à l’action chez un de tes concurrents moins cher de quelques euros (voire une poignée de centimes).

C’est dans ton intérêt de te différencier en mettant en valeur des caractéristiques spécifiques comme le service après-vente chez Darty dont les références sont majoritairement identiques avec les autres chaines.

C’est plus simple pour un service

Dans le cas d’un service, le facteur confiance joue un rôle prédominant dans la décision car la qualité de la prestation et son intérêt s’évaluent plus difficilement avant le premier achat.

Deux excellents installateurs de fenêtres avancent ainsi des arguments spécifiques qui toucheront des clients aux besoins et envies différents :

  • Élimine toute trace de son passage
  • S’engage à lancer le chantier à la date exacte
  • Limite la durée de l’intervention à 48 heures maximum
  • Utilise des matériaux recyclés pour réduire l’empreinte carbone
  • Intervient dans les deux semaines après la signature…

Ton futur client est engagé

Ton futur client est engagé

Si l’investissement financier est important, ton futur client passera un minimum de temps à se renseigner pour se rassurer. Tu es rarement aussi investi dans l’achat d’une courgette que de ta prochaine voiture.

Les conséquences potentielles pour ton client peuvent être décisives sans être financières. L’expertise est alors valorisée.

Un consultant en organisation ne sera pas réellement évalué à son tarif horaire mais à sa capacité à délivrer des résultats. Dans le cas d’un produit complexe à utiliser, la qualité de l’accompagnement pour la mise en œuvre sera décisive.

Certains domaines échappent à la comparaison comme les métiers créatifs où la vision est primordiale. Il est complexe d’avoir une idée du résultat avant la livraison.

Si tu valides ces 2 points (unique et client engagé), ton site internet est incontournable pour expliquer en détail ton produit ou ton service et répondre aux questions de tes futurs clients.

Si tu le souhaites, je propose des accompagnements sur-mesure pour élaborer ensemble ta stratégie de contenus et te montrer comment rédiger des articles optimisés pour le SEO. Tu accélères ta progression et tu es assuré de suivre la bonne direction.

Conclusion

Tu disposes désormais d’une vue plus complète pour déterminer si le référencement naturel est une bonne option dans ton cas.

Pour passer à l’action, découvre le guide pratique pour utiliser le référencement naturel pour développer ta petite entreprise.

Comme toute entreprise de long terme, il faut accepter de débuter et de s’améliorer progressivement. L’envie d’exprimer tes convictions, de défendre ton produit ou ton service et le plaisir de partager seront de sérieux atouts pour la réussite de ton projet.

Dans quels cas le SEO est-il une bonne option pour les petites entreprises ? Cliquez pour tweeter
signature de Jean du site pour pas un rond

Les articles qui peuvent t’intéresser

Retrouve tous les tutoriels et ressources pour ton entreprise

bannière pour l'inscription à la newsletter
portrait jean

Je partage mes apprentissages et mes expériences depuis 2017 avec + de 100 tutoriels et ressources.

Tu devrais trouver ton bonheur pour créer ta marque, construire ton site puis le faire grandir et développer ton entreprise sur pour pas un rond.

Jean

Laisser un commentaire